Les comparables

La méthode dite « des transactions comparables » consiste à rechercher, identifier et valider la « meilleure information disponible » sur des « transactions récentes portant sur des actifs similaires dans le même secteur d’activité » (source International Accounting Standards IAS 36.27).

    Quand est-il recommandé d’utiliser des Transactions Comparables ?

  • Lors d’une évaluation financière effectuée dans le cadre de l’achat, de la vente, ou du financement de technologies, de marques ou de logiciels pour appuyer une négociation
  • En cas d’évaluation de prix de transfert (intragroupe).
  • Dans le cadre de l’IAS 36, pour justifier de la dépréciation d’actifs

    Nos sources de comparables
    sont notamment :

  • Des bases de données générales
  • Des bases de données sectorielles
  • Des bases de données jurisprudentielles
  • Des données stockées en interne

Rechercher des comparables permet d’obtenir des informations stratégiques, soit dans les bases de données sectorielles, soit dans les bases de données financières, soit encore, pour les actifs incorporels, dans les bases de données brevets/marques.
Les transactions comparables peuvent revêtir une importance capitale pour la communication financière ou les bonnes relations avec l’administration fiscale.